Nouvelle d'un Myrien de Sandra Mayon

Tout commence avec une guerre. Une guerre qui, comme toutes les guerres, entraîne de terribles tragédies. Au départ, il y avait trois peuples souverains : les sorciers, les elfes et les myriens (nés de l'union entre sorciers et elfes) mais tout bascula lorsque Klenon, prince héritier du domaine des sorciers, embrassa le mal afin de régner en maître sur le monde.
Le peuple des elfes fut alors exterminé, victime de la haine et de la colère de l'homme le plus maléfique qui soit. Le sang mêlé des myriens devint à la fois salut et châtiment et ils furent ainsi épargnés de la mort mais, en retour, condamnés à l'asservissement éternel.
Deux cents ans plus tard, les sorciers règnent toujours en maître sur le monde et l'esclavage des myriens s'est encré dans les moeurs ainsi que les coutumes depuis bien longtemps..
Nouvelles d'un myrien est un roman conté par Luhan, jeune myrien de quatorze ans au service du fils de Monsieur et Madame Denoir, descendants de Klenon. A travers son journal, Luhan nous raconte son quotidien en tant que serviteur ainsi que ses nombreuses mésaventures, le conduisant dans des situations qu'il n'aurait jamais imaginées...


J'ai été plus qu'agréablement surprise par cet ouvrage que j'ai dévoré en a peine quelques heures. Je ne m'attendais pas, au vu de la couverture assez jeunesse, a un roman et a une histoire si mur, si profonde et si travaillée.

L'auteur, a une plume très agréable, qui glisse avec fluidité au fil des mots. Elle nous transporte très rapidement dans la vie dur et pénible de Luhan, et en règle général de tous les Myriens. Son histoire, est pleine de sentiments, et retournera plus d'un lecteur. En tout cas, elle aura su me toucher, et me faire apprécier ce personnage si particulier qu'est Luhan.

L'intrigue brille par son originalité, complètement différente de tous ce que j'ai lu jusqu'à présent. Moi qui en général n'aime pas les histoires de magie, j'ai adoré ce roman ou les sorciers ont pris le pouvoir et ont asservis les Myriens. Si l'on retire le côté fantastique de l'histoire, c'est aussi une très belle leçon de vie.

Les personnages sont agréables a suivre. Luhan, est très attachant, le suivre au gré de son histoire, a été une expérience touchante. Il a une force de caractère qu'il tente tant bien que mal de maitriser, mais qui finira par reprendre le dessus. Ce jeune adolescent, nous raconte a travers son journal son histoire. Un asservissement qu'il n'a pas choisit, une vie dont il ne peut décider et un destin qu'il ne peut maitriser. Voilà ce qui rime son quotidien.

Le gros point positif du roman est sans aucun doute, les passages, ou l'auteur " cite " les écrits de Luhan. Des tournures de phrase poétique, des mots poignants, des réflexions sur son monde … C'est ce que nous livre Luhan au grés de ses mots. Pour vous montrer la profondeur de ces passages, en voici un extrait :


" j'ai cherché la chaleur et le réconfort avec désespoir et c'est paradoxalement le froid et la solitude qui me les ont enseignés …
Mon havre, ma lumière."

En quelques mots : ce roman est très proche d'un coup de cœur. ( sa l'aurait été si on avait pu en savoir plus sur l'avant " révolution " des sorciers ) L'auteur a su faire passer a travers quelque mot, tout un tas d'émotion et de sentiments. Faisant de son livre un petit bijoux de la fantaisie a la française. 

Je remercie chaleureusement les Editions MB pour ce partenariat et cette belle découverte.

4 commentaires:

  1. Je ne connais pas et ça ne me tente pas.

    RépondreSupprimer
  2. Je pense pas qu'il me plaise :(

    RépondreSupprimer
  3. Il ne me tente pas vraiment celui la

    RépondreSupprimer

Merci d'avoir pris le temps de poster un petit mot et d'être passé sur le blog :) Viktor ou Nath' voir votre blog et vous répondre, dès que nous aurons un petit moment. ( en général le week end )

Amicalement,
Nath' & Viktor

A découvrir également :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...